22 vues

Plongées à Cocos, l’île au trésor du Costa Rica

Ca y est, j’ai réalisé mon rêve d’aller plonger à Cocos, cette île perdu dans l’océan Pacique à 36 heures de bateau de Puntarenas, sur la côte ouest du Costa Rica. Il y a tellement de choses à dire…


poisson-chauve-souris.jpg

Plutôt étrange avec ses grosses lèvres rouges, le poisson chauve-souris (ogcocephalus darwinii)
se rencontre également aux Galapagos (photo SLS).

 

 

La principale, c’est que je n’ai jamais vu des fonds aussi poissonneux que ceux de Cocos : à chaque plongée, vous évoluez parmi des bancs de milliers de poissons (carangues, lutjans, vivaneaux…), de grandes raies marbrées, des dizaines de requins corail (triaenodon obesus, à ne pas confondre avec les requins pointes blanches de récif) et, bien entendu, le fameux requin-marteau halicorne, que l’on est censé croiser en grands bancs, mais autant vous le dire toute de suite, cela n’a pas été le cas en ce mois de novembre pluvieux : certes, nous en avons rencontrés à quasiment chaque plongée, mais le plus grand groupe comportait une dizaine de membres. Pour les amateurs, sachez que la meilleure période pour observer les grands bancs de requins-marteaux à Cocos se situe de juin à août.

Bon, en attendant de vous en dire plus sur les rencontres insolites et scènes inédites observées à Cocos, le mieux c’est de vous mettre dans l’ambiance en images (sur ces images d’ailleurs, une scène que je n’avais jamais observée auparavant, l’accouplement de raies-aigle – aetobatus narinari) :

 

 

Share on Twitter Share on Facebook