Lors de mes précédents passages dans la capitale du Béarn, essentiellement pour assister à des événements professionnels au Palais Beaumont (centre de Congrès), je n’avais jamais pris le temps de visiter la « Ville jardin », ainsi nommée car elle compte plus de 750 hectares d’espaces verts publics.

Lorsque l’occasion s’est présentée d’y passer trois jours, j’ai découvert une ville non seulement verdoyante, mais également très dynamique en matière d’urbanisme.

Vue sur les Pyrénées depuis le boulevard des Pyrénées à Pau.

Vue sur les Pyrénées depuis le boulevard des Pyrénées à Pau.

Venir à Pau

On arrive souvent à Pau en voiture, mais la ville est accessible en train depuis Bordeaux, Paris, Toulouse ou encore Bayonne. L’aéroport Pau Pyrénées, qui a rouvert le 10 juin (suite au confinement), propose des vols quotidiens depuis et vers Paris CDG.

Les classiques : boulevard des Pyrénées, Tour des Géants et château

Une fois la voiture posée à l’hôtel, il est possible de tout faire à pied dans cette ville de 77000 habitants. Toutes les rues mènent irrésistiblement au boulevard des Pyrénées, réalisé à la fin du XIXème siècle pour devenir l’équivalent de la promenade des Anglais pour Nice. Cette artère de près de 2 km longe la façade sud de la ville et offre un point de vue exceptionnel sur la chaîne pyrénéenne par temps clair ; j’ai eu la chance que ce soit le cas lorsque je m’y suis promenée, c’était magnifique. Lamartine lui-même a succombé à ce panorama unique : « Pau est la plus belle vue de terre du monde comme Naples est la plus belle vue de mer. »

À gauche, le Palais Beaumont, centre de congrès de Pau. À droite, le panorama depuis le boulevard des Pyrénées.

À gauche, le Palais Beaumont, centre de congrès de Pau. À droite, le panorama depuis le boulevard des Pyrénées.

J’ai rejoint le boulevard au niveau du théâtre de Verdure, où sont organisés des concerts chaque été. Je suis ensuite passée devant le palais Beaumont et le square Georges V avant d’arriver à la place Royale, pour moi la plus belle de la ville avec ses alignements de tilleuls, ses bancs et la statue de Henri IV (né à Pau en 1553) ; elle m’a rappelé le jardin du Palais Royal à Paris.

La place Royale à Pau

La place Royale de nuit, au fond la statue de Henri IV.

C’est à ce niveau que l’on peut emprunter le funiculaire qui permet de rejoindre le bas de la ville avec la gare, les jardins contemporains de l’Hôtel du département et l’installation de la Tour des Géants, une œuvre interactive monumentale inaugurée en juillet 2015 et dédiée au Tour de France. Sur chaque totem, des QR Codes permettent de déclencher la lecture de textes dits par l’écrivain Christian Laborde.

Installation Tour des Géants à Pau

Chaque totem de la Tour des Géants est équipé d’un système audio qui vous replonge au cœur d’une édition du Tour de France.

J’ai ensuite rejoint le château de Pau, lieu de naissance de Henri IV, roi de France et de Navarre. Je ne suis pas une fanatique des tapisseries, mobiliers et œuvres d’art de l’époque, mais j’ai apprécié déambuler dans les superbes jardins au pied du monument.

La façade est du château de Pau

Le château de Pau, une forteresse médiévale transformée en château Renaissance par les rois de Navarre.

Les insolites : la coulée verte du Hédas et la piscine

Partout où je vais, j’adore découvrir des lieux peu ou pas cités dans les guides touristiques, qui se distinguent par leur originalité ou leur modernité. Le quartier du Hédas à Pau en est un exemple typique : dans ce ravin qui recueillait autrefois les ordures de la ville, une superbe rénovation a été réalisée, offrant un espace de promenade et de jeux dans une ambiance mi-urbaine mi-champêtre. On y trouve également de nombreux cafés et restaurants avec de jolies terrasses, ainsi qu’un espace de création artistique. Cette coulée verte de 1,5 km qui relie la place d’Espagne au château est accessible à tous grâce à des escaliers, des ascenseurs et même des toboggans urbains. À la tombée de la nuit, on profite du « Street Art Lighting » qui permet de projeter des images au sol comme sur les murs.

J’ai également profité de mon séjour palois pour faire quelques longueurs dans le nouveau stade nautique de la ville, aménagé en pied de colline avec une belle vue sur les cimes des Pyrénées. Une toiture métallique dessine le bâtiment, tandis qu’un nouveau jardin couvre la toiture des vestiaires, percé de puits de lumière et d’un patio (une belle réalisation de l’agence d’architecture bordelaise BLP & associés). Le superbe bassin extérieur de 50 mètres est ouvert toute l’année !

La piscine de Pau

Le superbe bassin extérieur de 50 mètres est accessible toute l’année, il est modulable.

Bonnes adresses à Pau

Hôtel Quality Hôtel Pau Centre : un très bon rapport qualité-prix en plein centre-ville avec 70 chambres rénovées et un parking privatif, appréciable à deux pas de tous les sites touristiques de Pau. Le personnel est particulièrement serviable, et n’hésite pas à partager ses bonnes adresses, c’est ainsi que j’ai découvert le quartier du Hédas et le restaurant la Table d’Hôte, parfait pour un déjeuner hors des sentiers touristiques. Les sportifs peuvent profiter de la salle de fitness.
80, Rue Emile Garet, 64000 Pau. 05 59 82 58 00

Restaurant La Rumeur : excellent dîner dans cette bonne table qui donne sur la place Royale. Un très bon accueil, et dans l’assiette des plats à la fois créatifs, colorés et goûteux. Menu du jour à 15 €, menu-carte pour le dîner à 35 € (à consulter sur la page FB du restaurant).
7 place Royale, 64000 Pau. 05 47 41 40 43

Exemples de plats au restaurant La Rumeur

Le chef du restaurant La Rumeur propose des plats à la fois colorés, créatifs et très goûteux.

– Restaurant La Table d’Hôte : dans le pittoresque quartier du Hédas, ce restaurant est installé dans une ancienne tannerie du XVIIe siècle. Le chef Fabrice Juzanx fait la part belle aux produits régionaux et de saison. J’ai profité de mon déjeuner dans l’ambiance feutrée de la salle aux murs de briques. Aux beaux jours il doit être très agréable de manger sur la jolie terrasse.
1, rue du Hédas, 64000 Pau. 05 59 27 56 06

– Boire un verre au café de l’hôtel Parc Beaumont : cocktails et autres boissons à déguster avec vue sur le parc (le café est en réaménagement actuellement).
1, avenue Edouard VII, 64000 Pau. 05 59 11 84 00

Le café de l'hôtel Parc Beaumont à Pau

Ambiance feutrée au café de l’hôtel Parc Beaumont pour déguster de bons cocktails avec vue sur le parc.

– La chocolaterie de la Couronne : j’ai toujours du mal à résister à de bons chocolats, j’ai donc poussé la porte de cette chocolaterie artisanale fondée en 1953. Les Palets des Pyrénées sont délicieux, ce sont des pralinés au caramel beurre salé créés par Laurent Chagneau, la troisième génération à se succéder dans cette bonne adresse paloise.
20, Palais des Pyrénées, 64000 Pau. 05 59 82 83 77

La chocolaterie de la Couronne à Pau

Depuis 1953, la chocolaterie de la Couronne est le rendez-vous des amateurs de chocolat à Pau.

Préparer votre séjour à Pau

Office de tourisme de Pau

Détail d'un fronton du château de Pau

Détail d’un fronton du château de Pau.

 

Palmiers et chaîne des Pyrénées à Pau

À Pau, les palmiers cohabitent avec la chaîne des Pyrénées enneigée.