Mer, lac, carrière… En tant que plongeur, on préfère tous profiter du milieu naturel. Mais lorsqu’on vit loin d’une côte, ou lorsque les conditions climatiques empêchent toute immersion, une solution : plonger en fosse.

Aqua Hauts-de-Seine

La première fosse dans laquelle j’ai trempé mes palmes était à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine. En habitant la région parisienne, cette fosse était l’endroit idéal pour retrouver les sensations liées à la pression sous-marine, peaufiner sa stabilisation, simuler des accidents… et des sauvetages. Elle comprend 3 bassins : un de 5 mètres de profondeur, le second de 10 mètres et le troisième de 20 mètres (ce dernier est même équipé d’un fond mobile et d’une caméra vidéo) ; tous ces bassins sont éclairés et sonorisés (cela fait bizarre la première fois qu’on se retrouve au fond d’entendre Laurent Voulzy ou Cold Play entre deux bulles !)

La fosse de la Teste-de-Buch

En arrivant sur le bassin d’Arcachon, je n’imaginais pas continuer à trouver de l’intérêt à plonger dans une “piscine profonde”, mais finalement, lorsque la fosse de la Teste-de-Buch a été inaugurée en 2013 (photo ci-dessus), j’en ai profité très rapidement, cette fois-ci à la fois pour tester de nouveaux matériels avant de les utiliser en milieu naturel (notamment du matériel photo), ou encore pour faire des séances d’apnée.

Fosse de plongée la Teste-de-Buch

La fosse de La Teste-de-Buch est construite en hors-sol. Des hublots permettent de voir l’extérieur pendant une plongée.

La fosse Nemo33 Genève

C’est d’ailleurs l’apnée qui m’a amenée à tremper mes palmes dans une autre fosse, celle GO&Sea en Haute-Savoie [devenue Nemo33 Genève depuis 2019], à l’occasion d’un super stage animé par Guillaume Néry himself 🙂 Une très belle fosse, moderne et particulièrement bien placée pour être facilement accessible depuis Lyon ou Genève.

Stage apnée Guillaume Nery

Pendant le stage d’apnée avec le champion Guillaume Néry, à la fosse Go & Sea de Chêne-en-Semine.

Y-40 The Deep Joy

Et puis, à l’occasion du lancement du magazine Plongez !, j’ai eu la chance de pouvoir tester la fosse la plus profonde du monde (40 mètres de profondeur !), Y-40® The Deep Joy, proche de Venise en Italie. Une superbe réalisation qui bénéficie d’une eau qui sort naturellement chaude des entrailles de la terre, en sortant d’une plongée on a en plus l’impression d’avoir fait une cure thermale. Le bassin en lui-même est gigantesque, avec des plateformes à différentes profondeurs, un couloir sous-marin qui permet aux non-plongeurs d’observer les plongeurs et apnéistes. Et quand on arrive au-dessus du tube qui “tombe” jusqu’à 40 mètres, c’est particulièrement impressionnant. On ressent une véritable sensation de vol en pleine eau… C’était tellement agréable que j’y suis retournée quelques semaines plus tard en vacances, et on a eu la chance d’avoir toute cette fosse pour mon binôme et moi-même en nocturne, un souvenir hallucinant !

Retrouvez toutes les fosses de plongée de France

La fosse de plongée Y40 en Italie

Planer au-dessus de la fosse la plus profonde du monde…

 

Le couloir sous-marin qui traverse la fosse Y40.

Au-dessus du couloir sous-marin qui traverse la fosse Y40.