« Il est urgent de sauvegarder les requins ! » C’est le principal message du film réalisé par le Canadien Rob Stewart, qui était sorti dans les salles françaises en avril dernier. Un film à voir – ou à revoir – à l’occasion de la publication du DVD, le 16 octobre prochain.
« Il ne vous veut aucun mal, et il est d’une beauté incroyable »… Lorsqu’on a plongé avec des requins – qu’ils soient tigre, taureau, marteau, gris, corail ou bouledogue -, on ne peut que partager l’avis de Rob Stewart, qui, à 28 ans, a déjà passé la moitié de sa vie sous l’eau à leur contact. Malheureusement, chaque année on tue entre 30 et 70 millions de ces squales. Pourquoi ? C’est la question à laquelle répond le film Sharkwater (Les seigneurs de la mer), avec des images parfois insoutenables, mais nécessaires pour réveiller le grand public et l’inciter à lutter contre le commerce des ailerons (shark finning) – qui rapporte presque autant que le trafic de drogue !

Dans le film, on suit Rob Stewart à bord de l’Ocean Warrior, le bateau de la Sea Shepherd Conservation Society créée par le capitaine Paul Watson (cofondateur de Greenpeace en 1972). L’expédition de 4 mois vise à empêcher la pêche illégale des requins au Costa Rica et en Equateur. On assiste quasiment à des scènes de guerre, avec d’un côté les braconniers à la solde de mafias asiatiques, et de l’autre l’équipage de l’Ocean Warrior, bien décidé à tout faire pour sauvegarder le fragile équilibre écologique sous-marin.

Même si le film a des côtés « propagande éco-terroriste », il a le mérite d’avoir reçu de nombreux prix et d’avoir fait pression sur le gouvernement costa-ricain, qui a durci sa politique contre le shark finning.

Pour signer en ligne la pétition pour la protection des requins.

Découvrez la bande-annonce du film :