Le requin-tigre, un remarquable prédateur

requintigre9.jpgC’est en Afrique du Sud, à l’occasion d’un safari plongée de 2 semaines, que j’ai eu l’extraordinaire chance de pouvoir plonger avec des requins tigre. Cette plongée – sur le site mondialement connu d’Aliwal Shoal – m’a particulièrement marquée – d’où le nom de mon blog – pour de multiples raisons : d’abord la possibilité d’observer, dans son milieu naturel, l’un des plus grands prédateurs des océans ; ensuite l’organisation de la plongée, avec le briefing précis et détaillé sur la plage, le départ en zodiac, la montée progressive de l’adrénaline pendant l’attente (environ 2 heures) en surface, à quelques miles des côtes ; enfin la mise à l’eau et la descente dans le grand bleu, puis l’apparition d’un, puis de 2, puis d’au moins 3 requins tigre (dont un jeune), qui sont restés autour de nous pendant près d’une heure (nous étions sur un fond de 20 mètres environ). Avec leurs rayures, ils sont reconnaissables très facilement, et c’est vraiment magique de les admirer de près ! Enfin, sur le moment, je n’en menais quand même pas large, et du coup je n’ai pas fait de photos, juste des vidéos (merci à mon petit Canon !) : il suffit d’appuyer, et ça tourne (pas besoin de cadrer, de modifier des réglages…)

Nom latin : Galeocerdo cuvieri
Famille : charcharhinidés
Taille : jusqu’à plus de 6 mètres
Poids : jusqu’à plus de 900 kilos.
Habitudes alimentaires : le régime
du requin-tigre est assez différent de celui du grand requin blanc. Il se nourrit de poissons, requins plus petits (cela me rappelle la scène impressionnante où une femelle tigre dévore un « petit » requin dagsit), raies, tortues, oiseaux, dauphins, crabes, mollusques, poulpes, langoustes, sans compter de nombreux objets d’origine humaine (boîtes métalliques, bouteilles en plastique, détritus de toute sorte).
Odorat : le requin tigre possède une bonne vue, mais il recourt essentiellement à d’autres sens pour repérer et attaquer ses proies. Son odorat, très développé, lui permet de déceler des traces infimes de sang dilué dans l’eau, et de remonter jusqu’à son origine. Il est également sensible aux ondes de basse fréquence émises par les animaux blessés. Quand il s’approche d’une victime potentielle, il capte les micro-ondes électriques émises par son système nerveux, ce qui lui permet de la circonvenir en toute confiance, même dans une eau trouble ou dans l’obscurité.
Reproduction : l
e requin tigre doit son nom aux zébrures qu’il possède sur son dos. Les jeunes requins tigres ont des taches noires très prononcées qui s’estompent progressivement avec l’âge. Ils deviennent matures entre 4 et 6 ans et peuvent atteindre jusqu’à 7 mètres de long. Le requin tigre est ovovivipare; les oeufs se développent et éclosent dans le corps de la mère. Sa période de gestation est d’environ 9 mois et il a des portées de 10 à 80 jeunes.
Où le trouver ?
Grand , puissant et sans cesse alerte, le requin tigre passe la majeure partie de son existence dans une errance solitaire, sillonnant les eaux côtières ou hauturières des mers tropicales. Il peut franchir 100 km en un jour, s’arrêtant rarement, sauf pour se nourrir. L’été, il suit les courants chauds, allant jusqu’à la Nouvelle-Zélande au sud, ou le Japon au nord. L’hiver, il reste à proximité des zones équatoriales et tropicales, patrouillant les récifs coralliens du Pacifique, de l’océan Indien et des Caraïbes, à la recherche de proies faciles. Si vous voulez le croiser avec certitude, rendez-vous à Aliwal Shoal en Afrique du Sud…

Pour en savoir plus, la fiche de Wikipédia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *